Publié le Laisser un commentaire

Twitch vient de faciliter l’accès au programme Partner Plus

Twitch vient de faciliter l'accès au programme Partner Plus

Twitch, la célèbre plateforme de streaming, vient de faire une annonce qui va réjouir de nombreux créateurs de contenu. En lançant son nouveau programme Partner Plus, Twitch facilite l’accès à des conditions de partage des revenus plus avantageuses pour les streamers. Cette évolution majeure ouvre de nouvelles perspectives pour les aspirants streameurs à la recherche de moyens de monétiser leur passion.

Une exigence de taille pour bénéficier du programme

Pour pouvoir bénéficier du programme Partner Plus, Twitch impose une exigence de taille aux streamers. Ces derniers doivent maintenir un minimum de 350 abonnés payants pendant trois mois consécutifs. Cette condition peut sembler ardue pour ceux qui débutent sur la plateforme ou qui ont du mal à attirer un public fidèle. Cependant, Twitch a récemment apporté une modification qui pourrait faciliter l’atteinte de cet objectif.

Des abonnements de différents niveaux

Sur Twitch, les abonnés payants bénéficient de privilèges exclusifs tels que des diffusions sans publicité, des badges de discussion personnalisés, un accès réservé aux discussions des abonnés et des diffusions spéciales réservées aux abonnés. En plus des abonnements de niveau 1, il existe des abonnements de niveau 2 et de niveau 3, offrant aux fans d’une chaîne des avantages encore plus intéressants tels que des badges spéciaux et des émoticônes supplémentaires dans le chat.

Des abonnements haut de gamme valorisés

Dans le cadre du programme Partner Plus, Twitch a décidé de valoriser davantage les abonnements de niveau supérieur. Désormais, chaque abonnement de niveau 1 compte pour un point, chaque abonnement de niveau 2 compte pour deux points et chaque abonnement de niveau 3 compte pour six points. Ainsi, l’exigence de 350 abonnés payants se transforme en un total de “points Partner Plus” que le streamer doit atteindre pour être éligible au programme.

Lire :  Xbox leak : la nouvelle déclaration de Phil Spencer

La question des abonnements offerts

Malgré cette évolution positive, de nombreux streamers demandent toujours à Twitch de prendre en compte les abonnements offerts dans le calcul des 350 abonnés payants requis. En effet, de nombreux abonnés existants d’une chaîne choisissent de payer un abonnement pour offrir à un autre spectateur une expérience d’abonnement gratuite, soutenant ainsi leurs streameurs préférés et intégrant de nouveaux membres dans la communauté. Ces abonnements offerts sont très populaires, notamment lors d’événements spéciaux tels que “Subtember”, qui offre des réductions sur les abonnements et les abonnements offerts.

Une récompense pour les streamers qui franchissent le cap

Les streamers qui réussissent à franchir l’exigence des 350 abonnés seront inscrits au programme Partner Plus et bénéficieront du partage des revenus plus favorable pendant 12 mois, même si leur base d’abonnés payants passe en dessous du seuil par la suite. Pour les streamers qui atteignent cet objectif, les premiers 100 000 $ qu’ils gagnent sur la plateforme seront répartis selon un ratio de 70/30, mais les revenus reviendront ensuite au partage par défaut de 50/50 une fois ce seuil dépassé.

En lançant son programme Partner Plus, Twitch offre une opportunité inédite aux streamers de bénéficier d’un partage des revenus plus avantageux. Bien que l’exigence de 350 abonnés payants puisse sembler élevée, la valorisation des abonnements de niveau supérieur peut aider les streamers à atteindre cet objectif plus facilement. Toutefois, les streamers continuent de demander à Twitch de prendre en compte les abonnements offerts dans le calcul des abonnés requis. Il reste à voir comment ce nouveau partage des revenus sera accueilli par la communauté des streameurs et combien d’entre eux réussiront à franchir la barre pour en bénéficier. L’avenir de Twitch s’annonce prometteur pour les créateurs de contenu passionnés.

Lire :  Législation des jeux de casino en ligne : quelles réglementations pour les plateformes de streaming ?
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *